Dormir dans l’espace : mais comment font-ils ?

Publié par Justine le 4 avril 2024
les astronautes dorment-ils normalement dans l'espace 968 vues

Vous êtes-vous déjà posé cette question : comment les astronautes peuvent-ils dormir dans l’espace sachant qu’ils ne bénéficient plus du phénomène de gravité pour les tenir couchés ?

Les astronautes sont certainement aussi de ceux qui aiment tant se lover dans leur lit, une fois la journée terminée… Ils ont besoin, comme tout un chacun, de se reposer pour mener à bien leur journée dans l’espace. Zoom sur le sommeil là-haut, dans l’univers !

Quelles sont les différences entre notre chambre à coucher et la fusée ?

Dans leur navette spatiale ou leur station orbitale, les astronautes se retrouvent en apesanteur : il n’y a, dès lors, plus de « haut » ni de « bas ». Tous les repères sont faussés et dormir peut s’avérer fort compliqué, tout comme boire un verre d’eau, ou se déplacer.

Les astronautes n’ont pas leur petite table de chevet avec leur livre préféré ! Tout est différent pour eux. Ils doivent donc dormir dans n’importe quelle position : debout, de travers, tête en haut ou en bas : l’horizontalité du lit n’a plus du tout de sens une fois dans l’univers !

Pour trouver un peu de stabilité, ils se munissent d’un sac de couchage qu’ils accrochent soit au mur, soit au plafond. Ainsi, ils ont moins de risques de flotter n’importe où en dormant et surtout de se blesser. Une sécurité très importante !

Bien entendu, si vous êtes de ceux qui déplacent leur oreiller chaque fois que vous dormez ailleurs, sachez qu’à bord d’une fusée, il ne sera pas possible de l’emmener… Votre tête tiendra droite, grâce à l’apesanteur ! Vous aurez tout de même un petit coussin, très rigide, attaché à votre duvet, afin de maintenir votre dos, qui est habitué à dormir sur un matelas.

Le saviez-vous ? Dans la station spatiale L’ISS, les astronautes ont la chance d’avoir chacun un espace pour dormir. C’est un petit compartiment, vertical, dans lequel les hommes et femmes peuvent retrouver leur sac de couchage et le peu d’objets personnels qu’ils ont emportés à bord.

Dormir dans l'espace - comment ça marche ?

Quels éléments gênent le sommeil dans l’espace ?

Malgré toutes les précautions prises dans les fusées pour favoriser le sommeil des astronautes, les troubles du sommeil restent fréquents chez les visiteurs de l’espace.

Vous le savez et l’avez certainement remarqué, sur Terre, certains éléments peuvent perturber vos nuits ou votre endormissement. Il en est de même dans l’immensité de l’univers, avec quelques détails supplémentaires :

  1. Les nuisances sonores : le bruit, un empêcheur de dormir… Les engins spatiaux et autres fusées émettent de nombreux bruits… Les astronautes ont bien souvent du mal à se passer des bouchons d’oreilles. Sans eux, il est compliqué de passer de bonnes nuits réparatrices dans l’espace.

  2. Le problème des levers de soleil : les astronautes se trouvent en orbite autour de la Terre. Nous nous émerveillons après une bonne nuit, d’un joli lever de soleil : eux peuvent en faire autant, à raison de 16 fois par jour ! En effet, l’aube revient, dans l’espace, toutes les 90 minutes… Il y a de quoi se trouver en permanence en décalage horaire ! Cette perturbation du rythme jour-nuit a souvent un impact sur le repos des hommes dans les fusées.

  3. Le CO2 : un danger pour les astronautes qui dorment dans l'espace. Lors de leur nuit, ils rejettent du CO2. Or, sans pesanteur, cette molécule vient former une bulle autour de leur visage. Pour éviter qu’ils ne s’intoxiquent, ils dorment à côté d’une bouche d’aération, permettant au CO2 de ne pas rester stocké près d’eux. La ventilation est donc essentielle  et même vitale !


L’anecdote amusante : Après un séjour dans l’espace, nombreux sont les astronautes revenant sur la planète bleue avec un sommeil étrange. Leur corps, ayant mémorisé la sensation d’apesanteur, trompe leur cerveau. Ils ont ainsi l’impression de voler au-dessus de leur matelas !


Le temps de sommeil dans l’espace est-il le même que sur Terre ?

Notre temps de sommeil, sur Terre, varie en fonction des besoins de chaque personne, mais également en fonction de notre âge. Nous sommes différemment fatigués selon l’intensité de nos activités, et en particulier de la sollicitation de nos muscles.

Dans l’espace, ils ne sont pas en activité : ainsi, la fatigue physique est amoindrie par l’apesanteur. Les astronautes, ont environ 8,5 heures pour dormir. Pourtant, ils disent n’en avoir besoin, en moyenne, que de 6.

La question du sommeil des astronautes est d'autant plus essentielle que leur temps dans l'espace est compté précisément et coûte cher. De fait, leur mission est toujours scientifiquement très pointue et ils ont besoin de lucidité et d’une quantité de sommeil importante pour la mener à bien. Éloignés de leurs proches, évoluant dans des conditions très particulières et partis, la majorité du temps, pour des missions sur le long terme, ils doivent bien dormir afin de garder la forme physique et morale.

Dormir dans l’espace n’est pas toujours une tâche facile, mais des solutions sont mises en place pour faciliter les nuits des explorateurs de l’univers. Et vous, aimeriez-vous passer une nuit dans les étoiles ? Si vous avez quelques troubles pour vous endormir et sauf pour échapper aux ronflements de votre partenaire si vous en avez un(e), il n'est pas certain que vous trouveriez beaucoup plus facilement le sommeil en apesanteur.

Essayez SleepSoon® !
UN SOMMEIL FACILITÉ,
DE QUALITÉ ET EN QUANTITÉ SUFFISANTE

Commander